Echos confidentiels
Echos confidentiels

Baptême de feu pour « Ham BAK » le nouveau Ministre de la défense

Quelques heures après sa nomination au Ministère de la Défense, Hamed Bakayoko n’a pas tardé à annoncer sa vision de réforme de l’Armée : discipline et soumission de tous les instants. Il envisage de mettre fin à la « recréation » des hommes en arme qui n’a que trop duré, raison pour laquelle il a demandé à toutes les composantes de la grande muette de se mettre à sa disposition sans délais. Selon un officier qui préfère garder l’anonymat, c’est un ballet sans fin de militaires galonnés qui se sont succédés chez leur  nouveau chef, sans compter les nombreux coups de fils téléphoniques de tous ceux qui n’ont pas pu effectuer le déplacement compte tenu de la distance. Dans ce contexte  de la guerre des tranchées que se livrent déjà les Soroïstes, les Démocrates et Républicains pour l’échéance Présidentielle de 2020 il n’est pas bon de se retrouver du mauvais côté de la force, surtout pour les chefs militaires issus des Forces Nouvelles de l’ex rébellion. Message bien perçu par le commandant de la Garde Républicaine Issiaka OUATTARA dit « Wattao » qui n’a ménagé aucun moyen pour être présent sur le terrain avec ses hommes pour repousser le commando qui a attaqué l’école de Police à Cocody et la BAE à Yopougon, afin de montrer sa loyauté envers le nouveau Ministre et le pouvoir.  

Par ailleurs, l’interrogation qui tourmente les esprits critiques actuellement, est de savoir : qui joue avec le feu à travers ces attaques ?

 

Echos Confidentiels

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
contact.direct@echos-confidentiels.info