Echos confidentiels
Echos confidentiels

Des diplomates en colère : Guillaume Soro n’est pas courageux

 

Après plusieurs années de gestion de la crise Ivoirienne par la communauté Internationale, des Diplomates Africains et certains de leurs homologues Européens n’arriveraient pas à comprendre l’attitude ambigüe du PAN Soro face aux manœuvres anti démocratiques orchestrées par le Président Alassane Ouattara.

 

Selon les propos d’un Conseiller de l’Union Européenne sous le couvert de l’anonymat, le Président de l’Assemblée Nationale avait attiré leur attention sur sa farouche opposition au projet de nouvelle Constitution souhaité par le Président ADO en 2016.

 

Il lui avait été à cet effet conseillé de dénoncer à partir du perchoir l’inopportunité d’une nouvelle Constitution en tant deuxième Personnage de la Côte d’Ivoire afin que le débat soit engagé pour une réforme consensuelle.

 

A la surprise de tous, il apporta son soutien au projet du Président Ouattara, tout en sachant qu’il perdrait son poste de « Dauphin ».

 

Aujourd’hui, l’ex porte-parole de la rébellion garde le mutisme, face à la violation flagrante des prérogatives de l’Institution dont il a la charge, avec la prise par le Gouvernement d’une Ordonnance anticonstitutionnelle pour l’élection Sénatoriale.

 

 De l’avis de ce chancelier, cette couardise de Guillaume Soro passe difficilement dans les milieux diplomatiques, surtout que la Côte d’Ivoire est confrontée actuellement à des tensions politico-sociales qui peuvent mettre à mal la fragile paix observée après la crise postélectorale.

 

Affaires à suivre…

Echos-confidentiels.info 28/02/18

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
contact.direct@echos-confidentiels.info

Infos plus

Documentation

Décision du Conseil Constitutionnel du 22 décembre 2010 relative à la prestation de serment par écrit de Monsieur OUATTARA Alassane
CC su Prestation serment ADO.pdf
Document Adobe Acrobat [103.4 KB]
Le Rapport complet de la CNDVR
CNDVR Rapport.pdf
Document Adobe Acrobat [2.3 MB]