Echos confidentiels
Echos confidentiels

Nouvel Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire : les dessous d’un bras de fer humiliant pour ADO  

 

Après avoir échoué dans sa tentative de faire venir le Président Français Emmanuel MACRON à la cérémonie d’ouverture des jeux de la Francophonie qui se sont déroulés en Côte d’Ivoire, le Président Alassane OUATTARA aurait déployé toute une armada de lobbyistes pour faire infléchir la position de son homologue Français sur le remplacement de Georges SERRE avec lequel il partageait une très grande complicité, par un nouvel Ambassadeur. Il aurait aussi transmis cette requête à la nouvelle Ministre des Sports Français Laura Flessel, qui conduisait la délégation tricolore aux 8èmes Jeux de la Francophonie, mais, peine perdue.

 

Accusant mal le coup de ce nouvel échec, ADO se serait senti humilié par les intransigeances de MACRON face à ses doléances. Il aurait à cet effet décidé d’engager le bras de fer en gelant l’accréditation de Gilles Huberson le nouvel Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. Voulant rééditer le coup de la dernière tension entre Abidjan et Paris où il avait eu gain de cause, à propos du mandat d’amener délivré par la juge d’Instruction Kheris contre le Président de l’Assemblée Nationale Guillaume SORO, il se serait heurté au mur MACRON.

 

Affaibli par l’effervescence du climat social, politique et sécuritaire, Alassane OUATTARA aurait finalement cédé face à la fermeté du Président Français et sous la pression de ses amis qui ne voulaient pas ouvrir la boîte de pandore d’une crise directe avec Paris. Ruminant sa déception et après plusieurs jours d’hésitation, le Président ADO accorda finalement l’agrément à l’ancien gendarme Gilles Huberson en qualité d’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire avec résidence à Abidjan.

 

Echos Confidentiels 27/08/17 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
contact.direct@echos-confidentiels.info