Echos confidentiels
Echos confidentiels

Voici pourquoi Laurent Gbagbo a été condamné à 20 ans

 

Depuis l’ouverture du procès de l’ancien Président de la Côte d’Ivoire à la CPI, plusieurs témoins à charge se sont succédés à la barre sans apporter des éléments de preuves accablantes contre Laurent Gbagbo.

 

Selon les indiscrétions d’un membre du bureau de la Procureure, l’éventualité d’une condamnation serait très mince et les probabilités d’une relaxe prochaine du « Woodi de Mama » se profilerait depuis peu dans le milieu des Magistrats de la Haye.

 

Informés de cette situation, l’inquiétude et la panique se sont emparées du couple Présidentiel et de leurs alliés au sein du Gouvernement.

 

Un retour anticipé de Laurent Gbagbo sur les bords de la lagune Ebrié avant 2020 est une option que n’avait jamais envisagé l’actuel Président ADO.

 

Cette situation constituerait pour le Chef de l’Etat une catastrophe, surtout qu’il peine à décoller dans les sondages qui le créditent de moins de 17% des intentions de vote.

 

Pour parer toute éventualité, des instructions fermes ont été données aux Juges Ivoiriens par l’exécutif, afin de jouer leur partition.

 

Avec un casier judiciaire comportant une condamnation de 20 ans de prison pour « braquage » de la BECEAO, Laurent Gbagbo serait hors jeu pour une éventuelle candidature à l’élection Présidentielle de 2020.

 

Affaire à suivre…

Echos-confidentiels 22/01/18

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
contact.direct@echos-confidentiels.info

Infos plus

Documentation

Décision du Conseil Constitutionnel du 22 décembre 2010 relative à la prestation de serment par écrit de Monsieur OUATTARA Alassane
CC su Prestation serment ADO.pdf
Document Adobe Acrobat [103.4 KB]
Le Rapport complet de la CNDVR
CNDVR Rapport.pdf
Document Adobe Acrobat [2.3 MB]